Avatar du membre
 #5419  par Elfen
 mer. 1 août 2018 10:32

On continue la visite du WFS 2018 avec quelques stands partenaires de GSC, et plus particulièrement FREEing, Aquamarine, Orange Rouge et Phat Company.

Alors autant dire que FREEing est ici synonyme de GROSSE LAPINE, car la grande majorité des figurines et projets présentés par le fabricants se constitue de Bunny Girls au format 1/4. On va donc se contenter de souligner les licences surprises, et s'il ne fallait en citer que 3, ça serait Black Lagoon avec Revy, dont on peut fortement douter la volonté d'adopter ce genre de tenue. Il y a également Food Wars avec Erina, qui pour une fois va incarner le lapin au lieu de le cuisiner, et surtout Fairy Tail, avec la pauvre Erza, dont la badassitude est toujours autant malmenée par le fan-service.

Bonne nouvelles pour ces dames, FREEing a présenté 2 gentlemen dans le style Bunny, uniquement au format 1/7 en revanche sûrement pour tâter le terrain, avec Shirotani Tadaomi et Kurose Riku de 10Count.

Heureusement, malgré toutes ces Bunny, on a d'autres figurines annoncées au format 1/4 et dans leur tenue habituelle, notamment Gilgamesh dans son armure bling bling, une charmante demoiselle en train de remettre son soutien gorge au saut du lit, sexy juste comme il faut, et enfin, grosse surprise, Hakurei Reimu de Touhou Project qui promet d'être très sympathique.

Un peu de Vocaloid pour ne pas changer, avec une jolie Snow Miku colorisée en version Wedding, dont la robe aurait pu être celle d'une certaine Reine Disney dont la chanson phare me donne des envies de meurtre, ainsi qu'une Kagamine Rin dont la chevelure a bien grandi et lui donne ainsi un air plus mature des plus sympathique. Peut-être aurons nous bientôt un Len avec une moustache?

Toujours du Vocaloid mais avec du GSC Racing, et comme il s'agit de FREEing, cela implique des versions Thailand, on a pu admirer le prototype de la 2017 dessinée par Tony Taka (la meilleure donc), et l'illustration de la 2018 qui, avis personnel, s'avère presque plus sympa que son modèle d'origine.

Et parce que FREEing a l'air d'aimer les extrêmes en termes d'échelle, pas mal d'annonces de S-Style, donc du format 1/12 en bikini, dont deux prototypes de QBZ-95 et Suomi KP/31 tirées de la licence Girls Frontline. En parallèle, des illustrations nous confirment que FGO et No Game no Life rejoindront sous peu la gamme.

Chez Aquamarine, c'est plutôt calme il faut l'avouer. Outre les prototypes de Fate cités dans l'article dédié à l'évènement FGO 3rd Anniversary, on a tout de même pu admirer une très jolie Chino Kafuu de Gochumon wa Usagi desu ka en version Jazz, accompagnée d'un socle bien travaillé, ainsi qu'à la colorisation de Altina Mel Sylphis de Shining Blade, plutôt jolie mais dont le visage ne parvient pas à me séduire pour le moment. Dommage quand on voit le soin apporté à Won Pairon.

Chez Orange Rouge, devinez...allez y devinez...Et oui du Touken Ranbu, mais pas tant que ça au final, car en dehors de Hitofuri Ichiro en couleurs, et les prototypes de Kotetsu Hachisuka et Kunihiro Yamanbagiri, on a eu droit qu'à des annonces concernant Fate ou encore Banana Fish.

Et on finit cette partie par Phat Company, qui avait pas mal de choses à montrer, en commençant par une de leur licence fétiche en ce moment : No Game no Life, représentée par les prototypes de Shiro et Izuna en mode lolicon. A noter que ces 2 demoiselles seront également accompagnées plus tard par Djibril, également en version lolicon.

Phat semble être synonyme de fidélité, car point de Azur Lane mais du bon vieux Kantai Collection avec Haruna et Urakaze.

Toujours sur les grosses licences, du Re Zero avec la version Wedding d'Emilia, ainsi qu'une version Swimsuit de Yamada Elf d'Eromanga sensei.

Et pour finir, du Idolmaster, très représenté sur ce WFS, avec 2 colorisations très réussies de Otonashi Kotori en version plage et une Mika Jougasaki à la fois naturelle et féminine grâce à son regard de braise.

C'est tout pour cette partie. Encore une fois, pas de grosse surprise, même si la Touhou Project de FREEing donne envie d'en voir plus de par son format et la possibilité de détails que cela implique. Toutefois, je retiendrai tout de même le prototype de la Miku Racing 2017 Thai version (Tony Taka oblige), ainsi que la Jougasaki Mika de Phat qui a un charme pour le moins envoûtant.

A PROPOS DE NOUS

JapanFigs™ est une communauté de passionnés francophones, qui traite des figurines et autres goodies issues du monde du manga et de l'animation japonaise.

Aussi bien pour les passionnés que pour les amateurs en quête d'informations !
JapanFigs™